Bandeau Non classé Rugby — 09 novembre 2014
PLACAGE AUX JAMBES

L’expression a pour moi un goût de madeleine de Proust. J’entends « Aux jambes ! », et je me revois à huit ans courir sur le terrain immense, entouré de minots de mon âge, les cuisses marbrées qui sortent du short trop grand, les joues roses et les yeux espiègles.

Voilà qu’un adversaire fait sa valise et déboule comme une locomotive pétaradante ! Dans les tribunes, mon père, mes copains et mon entraîneur crient d’une seule voix : « Aux jambes ! ». Je comprends en un clin d’œil que l’on s’adresse à moi et que l’affaire est grave. L’autre s’est tiré comme un voleur avec le ballon et il va marquer ! Je dois plonger sur mon rival, lui enserrer les cuisses avec mes bras, le ligoter, pour le foudroyer dans sa course.

C’est mon premier vrai placage, mon baptême du feu. J’ai le ventre à l’envers et les palpitations dans les tempes. Il n’est plus temps de raisonner, c’en est fini du tableau noir et des schémas tactiques qu’on m’a appris à l’entraînement.  Là, je suis au cœur du sujet ! C’est maintenant qu’on va voir si je suis capable, moi aussi, d’être un vrai joueur de rugby.

« Aux jambes ! « , c’est l’alerte au feu, les SOS des naufragés, la sonnette d’alarme. Dans ma tête, le voyant rouge s’est allumé, j’entends résonner la sirène, je n’ai pas le choix. Allez j’y vais. Aux jambes !

Je prends mon courage à deux mains, respire bien fort, ferme un peu les yeux et me jette littéralement sur mon adversaire qui filait vers la terre promise. Je serre ses jambes et en une fraction de seconde le fait tomber….

Ma satisfaction personnelle d’avoir réussi « Le geste majeur » du rugbyman fut grande, intense mais tellement faible au regard de la fierté paternelle. Sur le moment, il m’a semblé avoir lu dans son regard que, désormais, je venais de rentrer dans le club privilégié des joueurs de rugby !

Steve DACHARRY

 

 

 

 

 

 

Autres propositions

Partagez cet article

A propos de l'auteur

Steve DACHARRY

(0) Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>