LES COURS D’AMOUR à PUIVERT (AUDE) FIEF CATHARE

Photo de audecathare.fr

Impressionnant vaisseau de pierre érigé à 600 mètres d’altitude sur une colline dénudée, le château de PUIVERT dès le XII° Siècle a été célèbre pour ses cours d’amour. Au pied du coteau se pelotonne le village ou vous pourrez prendre le « sentier Cathare »  qui monte au château.

COURS D’AMOUR

Sculptés sur les ornements architecturaux des voûtes d’une salle, les huit musiciens du château, immortalisent ces fameuses cours d’amour qui dès la fin du XI° siècle bourgeonnent dans le Languedoc.

Musiciens, chanteurs, jongleurs, comédiens, de château en château célèbraient la beauté d’une dame à coups de joutes poétiques et d’aubades.

Le château hébergea troubadours provençaux et roussillonnais pour la plus importante cour d’amour de l’époque.

C’est probablement en souvenir de ces troubadours que furent sculptés dans la salle des musiciens, sur les culs-de-lampe, huit personnages porteurs d’instruments de musique du Moyen-Âge. (Cornemuse, tambourin, vielle, luth, orgue portatif, psaltérion comme la cithare dont il est une des formes sur table).

musicien

 

Photo de : puivert.olx.fr

Des corbeaux faisant leur ronde dans un ciel balayé par les vents dominent les quatre tours reliées par une épaisse muraille.

Le village semble tout petit du haut du donjon ou la vue balaie les quatre points cardinaux. En 1210, Simon de Montfort fit tomber Puivert après trois jours de siège.

village

Photo de  objectif2008-over-blog.com

 

 

Michel BENTEJAC

 

Autres propositions

Partagez cet article

A propos de l'auteur

Michel BENTEJAC

(0) Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>