Bandeau Rugby Sport & Loisirs — 20 novembre 2014
LE PLANCHOT

Planchot est le nom familier du tableau d’affichage. Dans les stades de campagne, où un monticule de terre fait généralement office de gradins de fortune derrière les poteaux, le planchot est un grand panneau de bois rectangulaire qui indique le score.

Le matin des matchs, un préposé à l’entretien du stade vient y accrocher deux écriteaux usés par le temps. Sur l’un d’eux, patiné, éternel, est écrit en lettres capitales le nom de l’équipe locale. Sur l’autre, peint sur fond noir pour faciliter le recyclage, le nom des visiteurs.

Quand j’étais enfant, le planchot au stade de Biarritz me servait d’atlas : CA Brive, SU Agen, Stade Toulousain, AS Béziers….Le dimanche était le jour des grandes aventures, on livrait bataille contre des contrées inconnues. A chaque essai marqué par mon équipe, je regardais le vieux gardien grimper sur le tableau d’affichage avec sous le bras de gros chiffres inscrits sur les ardoises.

Quelle responsabilité ! pensais-je. Habilement, il changeait les résultats en accrochant les chiffres sur de longs clous rouillés. Quand un 8 ou un 9 n’était pas disposé correctement, l’équipe adverse pouvait, l’espace de quelques secondes, se retrouver largement en tête. Le public riait et un spectateur ne manquait jamais de hurler « hé, ho! le planchot ! » pour que l’erreur soit rapidement corrigée. Si par malheur, à la fin du match, le score supérieur des visiteurs n’était pas une erreur d’inattention, je quittais le stade déçu, au bras de mon père, sans un regard pour le maudit planchot.

Steve DACHARRY

 

Autres propositions

Partagez cet article

A propos de l'auteur

Steve DACHARRY

(0) Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>