Bandeau Pays & Villages du Sud-Ouest — 06 décembre 2015
La Venise du Périgord – BRANTÔME (24)

 

Photo: Michel Bentejac.

Etablie au pied d’une falaise, la petite cité de Brantôme, surnommée la « Venise du Périgord », est tout entière enlacée par la Dronne. Entre sites préhistoriques et mégalithiques, abbaye bénédictine, jardins et châteaux Renaissance, elle invite à un incroyable voyage dans le temps.

Brantome

         Photo: la-cuisine-de-lespigaou.com

<<Tu construiras ta maison sur le rocher>>: tel est l’ordre donné par Saint Benoit à ses disciples. Au VIII° Siècle, le choix des premiers Moines bénédictins se porte sur une falaise de Dordogne, avec ses abris et ses grottes, à l’emplacement actuel de Brantôme. La tradition assure que cette Abbaye bénédictine fut fondée à l’initiative de Charlemagne, qui la consacra en y déposant les reliques d’un enfant martyr, Sicaire, un des Saints Innocents.

abbaye

                                                                                                                                                      Photo: tourisme.fr

Une Abbaye prospère

Mais les bénédictins ne sont pas les premiers occupants du lieu : les traces d’une architecture troglodytique attestent qu’il était habité dès la préhistoire. La première abbaye a été construite dans le rocher. La pierre de la falaise constitue alors un matériau idéal pour l’édification du sanctuaire, puis du bourg. L’austère règle de Saint Benoit n’empêche pas l’abbaye de devenir le centre d’un réseau d’échanges et de pouvoirs : les reliques attirent les pèlerins, les foires favorisent le développement du commerce… Le village prospère dès le Moyen Âge. Protégée par les Seigneurs de Bourdeilles, l’abbaye résiste à la guerre de Cent Ans, même si elle est prise et reprise tour à tour par les Anglais et les Français. Pendant les guerres de Religion, elle échappe, grâce à Pierre de Bourdeilles, aux pillages des réformés. Ruiné sous la Révolution, le lieu est entièrement rénové au XIX ° Siècle; il abrite aujourd’hui la mairie et le musée municipal.

Un charme authentique

L’influence spirituelle de l’abbaye se fait toujours sentir à Brantome. La grotte du Jugement dernier, ancrée au plus profond de la falaise, laisse filtrer une impression de mystère à laquelle les mythes fantastiques et l’imaginaire des cavernes ne sont pas étrangers. Le bourg même a beaucoup de charme. Dans les petites rues, des maisons d’époque et de styles différents se succèdent : bâtisses gothiques, édifices Renaissance, demeures médiévales, salles troglodytiques…

Les quais de Brantome

                                                                                                                                               Photo: Michel Bentejac

Michel BENTEJAC.

Autres propositions

Partagez cet article

A propos de l'auteur

Michel BENTEJAC

(0) Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>