LA BASTIDE CASTELNAU DE MONTMIRAL

Photo: lesconsuls.com

Dans la ronde des bastides du Tarn,Castelnau fait partie de ces villages du Moyen-âge bâtis par des seigneurs dans la dépendance de leur château, les « castelnaux ». Dans un cadre boisé au-dessus de la vallée de la Vère, la petite cité albigeoise blottie dans ses remparts a gardé son cachet d’autrefois.

Un joyau médiéval.

On dirait un décor de théâtre, petit village cerné de remparts qui domine la vallée de la Vère, construit au début du 13° Siècle il a perdu son château sous la Révolution et trois de ses portes d’entrées. Son charme de bourg est incontestablement plein de sérénité. Coeur de la cité, la place des Arcades doit sa gaieté à l’alternance des façades en pierre, en brique et à pans de bois qui la bordent et qui ont été minutieusement restaurées. Cette place vit au rythme des fêtes et des marchés. Tout autour, les ruelles fleuries ne sont pas envahies par des échoppes de souvenirs. Il fait bon s’y promener en s’imaginant au Moyen-âge.

bureau 1

Photo: france-voyage.com

Un site privilégié

Outre son patrimoine architectural, Castelnau possède un autre atout. A la croisée des régions du Quercy, du Lauragais, et du Ségala, ce « Montmiral », mont d’où l’on peut voir (mirar signifie regarder en occitan) domine depuis son piton rocheux la pittoresque vallée.

Tout autour se concentrent le circuit des bastides de Puycelsi, Bruniquel, Saint Antonin Noble Val, Vaour, Cordes sur Ciel autant de villages fortifiés jalonnant ce verdoyant pays de Vère et de Grésigne.

A la découverte de Castelnau.

Partout dans le vieux village, l’oeil est attiré par des détails architecturaux remontant au Moyen-âge ou à la Renaissance: fenêtres moulurées ou à meneaux, colombages, portes ogivales…

On peut commencer la promenade place des Arcades pour admirer le bel ensemble de maisons anciennes bâties sur les couverts.

bureau 2

Photo: les-plus-beaux-villages-de-france.org

Les trésors de l’église Notre-Dame-de-l’Assomption:

Outre une croix-reliquaire gemmée dite « croix des comtes d’Armagnac » ou « croix de Montmiral », chef-d’oeuvre d’orfèvrerie religieuse du 13° Siècle exposé dans la salle du trésor, l’église de Castelnau renferme une Pietà et un Christ aux liens du 15° Siècle, ainsi qu’un rétable baroque. La polychromie du sanctuaire remonte au 14° Siècle, époque de sa construction.

bureau 3

Photo: lesgitesdecrabet.fr

Michel BENTEJAC

Autres propositions

Partagez cet article

A propos de l'auteur

Michel BENTEJAC

(0) Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>