BEYNAC et CAZENAC :  Perle du Périgord noir

Photo: cap-voyage.com

Le long du cours paisible de la Dordogne, BEYNAC s’étire au pied d’un éperon rocheux portant une forteresse du XII° siècle. Cette cité historique et gastronomique est  l’une des perles du Périgord noir. En été, le coeur de Beynac semble battre plus fort, les visiteurs viennent chercher l’ombre bienfaisante des placettes pavées émaillées d’échoppes de commerce traditionnel. Certains préfèrent grimper jusqu’au château, tandis que d’autres descendent jusqu’à la rivière, pour flâner sur l’une des plages de galets.

Image 1

Photo:Michel Bentejac

A l’ombre de la forteresse.

Même hors saison, ce village niché au pied de son énorme château reste la proie des touristes. On les comprend ! Site stratégique exceptionnel, son éperon rocheux constitua longtemps un observatoire idéal sur la vallée de la Dordogne.Une citadelle y est construite dès le XII° siècle.Un village s’y développe en contrebas, multipliant les maisons qui s’égrènent aujourd’hui depuis la berge jusqu’à la falaise, au rythme de ruelles étroites dallées de gros pavés.

Unknown

Photo : fodors.com

De ces fortifications médiévales subsistent portes d’entrée et épais remparts. Au-dessus des toits de lauzes et des façades de pierres dorées, la forteresse de Beynac a toujours fière allure avec son sévère donjon et sa chapelle. Le cinéaste Luc Besson la choisit pour tourner certaines scènes de son film Jeanne d’Arc.

images chateau

Photo : les-plus-beaux-villages-de-france

Un impressionnant nid d’aigle.

Réputée imprenable, la forteresse de Beynac fut pourtant assiégée par Richard Coeur de Lion, démantelée par Simon de Montfort, avant d’être l’enjeu de terribles combats entre armées de France et d’Angleterre pendant la guerre de Cent Ans.

Image

 

Photo: Michel Bentejac

Cité d’histoire et de gastronomie.

Après avoir visité la forteresse , les promeneurs descendent  vers le port, s’égaillant le long des maisons aux murs dorés réchauffés par le soleil. Nuits musicales, marchés de producteurs, causerie médiévale les enchantent.

Michel Bentejac.

Autres propositions

Partagez cet article

A propos de l'auteur

Michel BENTEJAC

(0) Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>