BAZAS (L’une des capitales françaises du boeuf)

Photo: adiu.fr

Au sud du pays de Graves, à l’orée de la gigantesque  forêt landaise, Bazas a su conserver les témoignages de son importance économique et religieuse passée. Dans ce terroir, prospère l’art de vivre voué au culte du boeuf bazadais se conjuguant avec un riche patrimoine.

Chef-d’oeuvre de Bazas, la place de la Cathédrale dans un cadre de théâtre unique constitue un extraordinaire décor qui mêle les genres et les époques, attestant le prestige de cette petite capitale du sud de la Gironde.

UNE PLACE « ROYALE »

Remontant probablement au XII° Siècle, elle est avec sa légère déclivité, un chef-d’oeuvre de l’art urbain aquitain. Les maisons et les hôtels particuliers qui la bordent datent pour les plus anciens du Moyen-Âge, pour les plus récents des XVII ° et XVIII° siècles. Ils ont été bâtis pour les aristocrates, les ecclésiastiques, les magistrats et, plus tard les bourgeois de la ville. Bazas a abrité une cour de justice royale et un évêché, dont on trouve de nombreux témoignages au charmant musée de la vie bazadaise.

Image

Photo: Michel Bentejac

Depuis 1491 la place accueille un marché. Des fortifications médiévales qui protégèrent le bourg subsistent les remparts, sur lesquels prend appui l’admirable jardin médiéval, dit du Sultan, qu’embaume le parfum des roses.

Image 3

Image 2

Photos: Michel Bentejac

UNE CATHEDRALE UNIQUE

C’est par l’une des petites rues du vieux Bazas,  toutes rivalisant de charme, que l’on parvient à la splendide place de la Cathédrale. Dominant la partie haute de la place, la Cathédrale St-Jean-Baptiste date de 1233. D’un type gothique tout à fait exceptionnel, le sanctuaire présente trois portails dont certains éléments remontent au XIII° Siècle.

 

cathédrale

Photo: la-croix.com

cathedrale exte

Photo: tivigirl.blog.lemonde.fr

UNE RACE ANCIENNE

Le boeuf bazadais fait, avec la palombe, la fierté de la région. Très ancienne, la race aurait pu disparaître dans les années 1970 n’eut été l’intervention de quelques passionnés. Le taureau a une robe gris foncé pommelée de teintes plus prononcées. Celle de la femelle est plus claire. La viande bazadaise est réputée pour sa tendreté et la finesse de son goût.

boeuf-de-bazas-1

Photo: boucherie.piffeteau.fr

 

Michel BENTEJAC.

 

Autres propositions

Partagez cet article

A propos de l'auteur

Michel BENTEJAC

(0) Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>