Au pied du Mont Paradis. BURLATS (Tarn)

Il ne s’agit pas du grand paradis Italien de 4061 m dans le prolongement du parc de la Vanoise, mais du Mont Paradis dans le Sidobre, où y est paisiblement blotti dans un écrin de verdure BURLATS, village accueillant aux ruelles étroites et pittoresques parcouru par les méandres de la rivière Agout.

Village de Burlats

Le village, chargé d’histoire et riche en monuments classés, aiguise la curiosité et plonge l’imaginaire de ceux qui s’y arrêtent dans la mémoire raffinée des cours d’amours du Moyen Age, tel le pavillon d’Adélaïde, considéré comme un exemple unique de l’architecture romane civile, édifice remarquable pour ses baies géminées, ses chapiteaux aux fines sculptures qui les ornent. Les murs les plus exposés étaient sans ouverture.

Pavillon d'Adélaïde

Adélaïde la princesse aux yeux violets.

Fille de Constance et de Raymond V, il n’est pas sûr qu’elle soit née à Burlats, mais ce qui est sûr c’est qu’elle est fort belle. On a la relation de son mariage à Saint Cernin en mai 1171 avec Roger TRENCAVEL, seigneur d’Ambialet, d’Albi, de Carcassonne, Nîmes et autres lieux.

Sur sa haquenée blanche que lui a donnée  son père, lorsqu’elle traverse les rues de Toulouse, on croirait un lys balançant sa tige. Sa bouche est rieuse, sa taille svelte. Le rose de ses joues, le front blanc contrastent avec ses cheveux noirs. Avec ses yeux brillants, son nez fin, ses lèvres vermeilles, ses dents d’ivoire, elle jette le trouble, fait tourner les têtes sauf celle de TRENCAVEL dit « Taille-fer » qui l’épouse mais reste insensible à tant de perfections.

Il est cathare et s’enfuit dans le Sidobre.

Les troubadours passent à Burlats pour célébrer la beauté d’Adélaïde.

Arnaud de MAREUIL chante la belle Adélaïde :  » Votre front plus blanc que lys, vos yeux rieurs et clairs, votre nez droit et bien fait, les fraîches couleurs de votre visage plus vermeil qu’une fleur.

Au pied du mont Paradis

 

Le Sidobre territoire de paysages insolites.

 

Lac du Merle

Le lac du Merle est un des hauts lieux du Sidobre, fragile, authentique, magique il nous réserve parfois de très belles surprises. Le lac du Merle est un havre de paix et source de mystères. Au petit matin,  l’on peut écouter les oiseaux aquatiques et admirer les nénuphars nimbés d’écharpes de brume. Les gros cailloux qui émergent vous donneront envie de marcher sur l’eau.

Lac du Merle

Emblème insolite du Sidobre la Peyro Clabado (pierre clouée) est une pierre à légendes toutes plus belles les unes que les autres, par exemple :

Rocher de Peyro clabado (Pierre clouée)

Ces cailloux ont été jetés là intentionnellement par des jeunes gens qui voulaient se marier dans l’année. On rapporte en effet, qu’une pierre qui arrive là-haut, et y reste, garantit des épousailles rapides.

A voir le nombre de pierres à terre, tout porte à croire que les âmes esseulées sont bien nombreuses.

Puissent-elles trouver leur fortune.

 

Michel BENTEJAC

 

 

 

Autres propositions

Partagez cet article

A propos de l'auteur

Michel BENTEJAC

(0) Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>